P’tits conseils photo …

Je suis loin d’être un expert sur le sujet, mais une balade, une visite, …. est un plaisir pour moi de sortir l’appareil photo (un Lumix GF3 et un Olympus OMD-5) ou dégainer mon smartphone (iPhone 4S). Et comme c’est plus agréable de partager de belles images, voici donc quelques petits humbles conseils issus de mes balades parisiennes (& provinciales). Attention je ne fais pas de photographie ! Juste des images !

«Thierry : Au sens strict du terme photographie veut dire « écrire avec la lumière ». Donc tu fais des photos. La distinction que j’en fais est image = création genre PhotoShop»

1 – Je m’applique & je prends mon temps …

A moins d’avoir un assistant(e), je pense qu’il faut être seul. En effet, c’est difficile de s’occuper de quelqu’un ou d’imposer sa passion à son compagnon ou sa compagne.

«Thierry : Je partage absolument ton point de vue. C’est d’ailleurs bizarre : « un plaisir solitaire qu’on a envie de partager a posteriori »»

Prendre son temps ! Donc pas de précipitation, cadrez correctement : évitez de centrer la ligne d’horizon et placez votre sujet un peu sur la droite ou un peu sur la gauche, rarement au milieu, afin de donner un peu de dynamisme à l’image.
A priori, il convient de déporter le centre d’intérêt de la scène sur le côté gauche, car c’est là que notre cerveau façonné par la lecture de gauche à droite, viendra le chercher.

«Thierry : Il est parfois intéressant de mettre un sujet à droite, qui regarde à gauche, vers le passé pour un portrait plus nostalgique»

Adaptez vous à votre sujet, c’est à dire se mettre à sa “hauteur” (N’hésitez pas à vous accroupir pour un portrait d’enfant)

«Thierry : Oui mais il y a des cas particuliers. Par exemple en photo de mode il est préférable de prendre le modèle en contre-plongée pour le grandir»

Choisissez votre mode de prise de vue (ou le mode scène). Si c’est une photo à faire sur le vif, passer en mode automatique, il sera toujours possible de recarder plus tard. Vérifiez que vous n’avez pas un bout de doigt ou une sangle qui traîne devant l’objectif, tenez vous bien stable sur vos jambes, serrez fermement votre appareil à deux mains, on se détend et on respire pour éviter de bouger lors du déclenchement.

«Thierry :  J’ai une préférence pour le mode « A », priorité à l’ouverture. C’est le mieux pour gérer la profondeur de champ, le flou d’arrière plan»

 2 – Si possible, je choisis mon heure …

La lumière est très importante. Qu’elle soit forte ou douce, qu’il y ait du soleil ou pas, le rendu des images sera complètement différent, c’est à dire que les couleurs et les formes ne rendront pas du tout pareil.

Éviter, dans la mesure du possible, de sortir l’appareil entre midi et 16h. La lumière est alors dure et crue, il n’y a pas d’ombre. Elle ne mettra en valeur ni les monuments ni les personnages et encore moins les paysages qui apparaîtront plats et ternes.

L’idéal c’est la fin d’après midi, lorsque la lumière se fait plus douce et que les ombres s’allongent. Et bien sur le matin, les heures ou le soleil se lève et le ciel prend alors une teinte très particulière et très photogénique.

«Laurent : Les couleurs de midi, claquantes en été ou juste plus illuminées en hiver peuvent aussi être intéressantes, surtout si quelques gros nuages viennent alourdir l’ambiance. AMHA»

«Thierry : L’utilisation du flash peut être intéressante pour déboucher un contre-jour»

3 – J’essaie d’être original dans la prise de vue …

Personnellement je trouve plus intéressant d’éviter la « carte postale ». D’ailleurs en général, si je veux une photo de style « académique » du lieu j’achète la carte postale. Ce n’est pas bien difficile de sortir des “clichés”, il suffit souvent de changer de point de vue.
Ne pas hésiter à se baisser, à s’asseoir carrément par terre, voir s’allonger … (le ridicule ne tue pas 😉 )
Au contraire grimper sur un point élevé, j’ai souvent escaladé un muret pour un meilleur angle … Il m’arrive aussi de donner un angle (15-30°) à mon appareil pour accentuer une perspective.
Arrêtez vous, faites demi tour, contournez, et surtout OB-SER-VEZ !
Si possible : Rapprochez vous de votre sujet.
J’ai découvert les perspectives. Des alignements (poteaux, lampadaires, …) qui donnent du rythme à votre photo. Il faut parfois aussi les « casser » pour donner un style à la répétition.
On peut, pourquoi pas, se concentrer sur les détails : un morceau de frise ou de statue, une belle perspective, chercher des détails géométriques dans un escalier, un dallage, un alignement…
Enfin, il faut être patient pour qu’une porte s’ouvre sur une court intérieure ou un passage …

«Laurent : Mais même si je peux acheter une carte postale je préfère souvent la faire moi même et là, il faut penser à ce que l’on veut transmettre. Penser à l’horizon, penser au contre jour, penser au sujet et éviter peut être de mettre plein de sujets dans une seul photo …»

4 – J’ai amélioré mes photos de paysage …

Pour avoir une belle photo de paysage, il est vraiment impératif d’éviter les heures ou le soleil est au zénith. L’absence d’ombres ne pardonne pas: la photo sera plate et sans intérêt. Les couleurs seront ternes, bref on se lève tôt, ou on revient à 17h ! 😉
Même si on photographie un coucher du soleil, il est bon de faire attention également à trouver un point d’intérêt (maison, arbre isolé, silhouette humaine, monument quelconque) et de respecter ce que l’on nomme la règle des 3 tiers.

Si on a un « point d’intérêt » on veillera à le placer sur un des points d’intersection. (ou points d’or). Ensuite, on évite absolument de placer la ligne d’horizon au milieu de sa photo.

En fonction de ce qu’on trouve plus intéressant entre le ciel et la terre, on place la ligne d’horizon soit sur la ligne horizontale inférieure si on veut beaucoup de ciel parce que la couleur est belle ou les nuages particuliers, soit sur la ligne horizontale supérieure pour avoir surtout la terre.

 NB : Pratiquement tout appareils photos et smartphones, ont dans leurs réglages la possibilité d’afficher sur l’écran cette grille.

5 – Je retouche ou pas …

Je modifie contraste et luminosité des photos prise avec l’iPhone, parfois j’applique généralement un filtre en fonction du contexte ou de mon état d’esprit , ceux prédéfinis dans Instagram ou ceux de Snapseed que l’on peut ajuster. Parfois j’en rajoute et j’exagère pour donner un effet très spécial (pourquoi pas artistique 😉 )

Je Recadre aussi quand je n’est pas pris ou eu le temps de le faire pour :

  • Éliminer les espaces vides. Un cadrage plus serré évite que le sujet soit « perdu » dans l’image.
  • Supprimer les éléments superflus. Plutôt que de faire entrer un maximum de chose dans votre cadre, cherchez à l’épurer pour ne pas encombrer votre image avec des éléments perturbateurs qui risqueraient de dévier l’attention.
  • Réaligner l’horizon. La moindre inclinaison de l’horizon nous est perceptible et crée un sentiment de malaise, voire de mal au cœur.
  • Simuler un panoramique. On n’y pense peu et pourtant le format panoramique se prête particulièrement bien aux photos de paysages. Il est idéal pour de points de vue un peu éloignés, pour gommer les premiers plans neutres et renforcer l’intérêt sur le sujet de l’image. Il est étonnant de voir comme cela donne une sensation de grand angle alors qu’au final, on s’est contenter de rogner les 2/3 la photo originale !

Quoi qu’il arrive je fais ça assez rapidement … A suivre …

 Merci à Laurent & Thierry pour leurs corrections et commentaires

Quelques exemples de beaux cadrages sur Linternaute : ICI

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’apprécie tes balades racontées en images (ou en photos). Merci.

    J'aime

    1. Did is Free dit :

      Merci à toi !

      J'aime

  2. le premier conseil est donc d’abord de regarder, et de ne pas utiliser un cadrage banal

    J'aime

    1. Did is Free dit :

      Oui, à mon humble avis, l’observation est primordiale !
      Je passe beaucoup de temps avant de « viser » ….
      Merci pour vos « likes »
      Bien à vous
      Didier

      J'aime

  3. Hummmm, combien de fois ne me suis-je pas accroupie, assise voire même couchée au ras du sol pour prendre des photographies …
    Le « regard » fait beaucoup. Après, l’outil qu’on a entre les mains iphone, pocket, ou encore boîtier numérique n’est qu’un outil . Après encore, certains boitiers (et, ou objectifs), (selon l’argent qu’on peut mettre dedans) permettent des possibilités que d’autres ne peuvent pas atteindre …

    J'aime

    1. Did is Free dit :

      Oui … LE regard et pas de patience …..

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s